cyclone GIOVANNA

Le bilan du cyclone Giovanna s'alourdit à Madagascar: 31 mortsLe cyclone GIOVANNA a balayé Madagascar le 14 Février dernier accompagné de pluies et de vents violents.

Les dégâts sont importants sur Tamatave, des ponts, des routes et des installations électriques ont été endommagés, mais dans le quartier du centre BAOZANANY cela va à peu près, les cases n’ont pas été trop touchées, ce sont surtout les maisons hautes où les toits ont été arrachés.

Aujourd’hui, l’électricité n’est pas encore totalement rétablie et de nombreuses coupures perturbent encore la vie dans la région de Tamatave.

La pluie qui ne cesse de tomber, a provoqué de nombreuses inondations, et cette situation ne devrait pas de s’améliorer dans les prochains jours car la tempête tropicale IRINA arrive sur l’île en ce début de semaine.

Tout cela a provoqué beaucoup d’épidémies (diarrhées, vomissement….) avec un début de paludisme et généré de nouveaux besoins (savon, moustiquaires, « sirop » pour purifier l’eau…..). Paulette* doit y faire face en gérant au mieux la situation.

La distribution de riz trimestrielle a été un peu retardée compte tenu du temps, elle devrait avoir lieu cette semaine et Paulette espère pouvoir y joindre un peu d’huile pour chaque famille.

Une bonne nouvelle ! Wendy est sorti de l’hôpital ce week-end, il est maintenant urgent de s’attaquer à la reconstruction de sa case. Les matériaux seront achetés en ce début de semaine et le charpentier prêt à commencer les travaux. Nous espérons, dans les semaines à venir, pouvoir vous montrer des photos de Wendy et sa maman dans leur nouvelle maison.

Paulette et Armel vous adressent à tous un grand merci pour les enfants, pour l’aide que vous leur apportez (parrainage, distribution de riz, aides spécifiques….) et la confiance que nous leur accordons.

*Paulette est la personne responsable du centre

Quelques nouvelles de Mada !

- Le riz a été acheté pour 3 mois comme prévu et distribué à tous les enfants (soit 30 kilos par enfant).
Les achats sont faits par trimestre car le riz, qui a beaucoup augmenté, est moins cher en quantité. De plus pour le conserver on doit mettre des conservateurs et cela n’est pas pratique pour Paulette. Les mamans préfèrent se le gérer.

- Windy (8 ans en CP2) brûlé au troisième degré dans l’incendie de sa case fin décembre, a passé quelques jours en réanimation. Aujourd’hui il va un peu mieux, il a toujours des plaies suite à ses brûlures et a des problèmes d’articulation aux bras.
Leur case a été entièrement détruite et les soins et médicaments sont entièrement à la charge de sa maman, qui actuellement se trouve sans logement. Elle a trouvé refuge dans sa famille pour la nuit et passe ses journées avec son fils à l’hôpital.

- Bristoline (20 ans qui a obtenu son brevet professionnel, cuisine, broderie, couture et tricot) a eu sa machine à coudre, elle est vraiment ravie elle se perfectionne, travaille en même temps dans une famille pour gagner de l’argent, elle prend des cours avec une dame qui lui apprend à faire des boutonnières et elle commence à faire des robes. Elle remercie vraiment du fond du cœur Orphagascar.

- Le pousse-pousse de Jasmin (19 ans – titulaire d’un diplôme professionnel) l’attend au centre.
Jasmin a dû partir à Tana avec sa maman car il a perdu son frère Juvéo, aveugle, qui était dans un centre spécialisé. Il y a donc trouvé un travail pour 2 mois pour ramasser les clous de girofles. Il ne doit pas tarder à venir chercher son pousse-pousse qui lui permettra de lancer son activité.
C’est prévu pour début février.

- Wendy (13 ans en 4ème) qui a eu sa bicyclette lors de la dernière distribution de riz, gagne depuis énormément de temps pour se rendre à l’école (à pied, cela lui prenait 4h)

Et tous les autres enfants vont bien.

Aujourd’hui, notre préoccupation première est de venir en aide à Windy et sa famille pour le financement des soins de Windy :
        la reconstruction et l’équipement d’une case.